Avec quoi tu débarques un six juin, Raymond ?

Et toujours aussi vague (c'est vrai que les débarquements se font par vagues, en effet).

Y a du jeu dans tes rouages, mon pauvre vieux !

Du coup, on ne sait pas si tu parles de clefs, d'adresse, d'olympique, de mains et de vilains, d'amour et de hasard.

Je t'assure, on a beau jeu de dire que c'est imprécis !