Alors, Raymond, tu places le tranchant de la main droite dans le creux de l'aine du même côté, le pouce en l'air donc, et tu imprimes un mouvement de va-et-vient.

Si c'est trop compliqué pour toi, tu donnes un petit coup du bout du doigt sur le contre-poids de l'instrument ci-dessous (un zoegemanneke) :

zoegemanneke

La signification est la même !