Ce qui est gênant avec les portes, Raymond, (outre qu'elles doivent être ouvertes ou fermées)  c'est que devant et derrière sont des notions toutes relatives.